Avertir le modérateur

16 mars 2008

Paris-Pékin en tandem

Un sac, deux sacoches, deux maillots, des cuissardes et un vélo: tel est l’équipement de chacun des 104 participants de Paris-Pékin 2008. Le périple de ces cyclistes, qui doit durer cinq mois, commence samedi 15 mars. Prix de l’aventure: 10.000 € par personne. Parmi eux, deux couples pédaleront en tandem. Entretien avec Mireille Bourel, qui part avec son mari, Henri, en tandem.

Préparation ? Quelques 120 km par semaine…

Quelques jours avant le départ, ils sont sereins. Ils ont toujours fait du vélo, et à haute dose. « On fait nos courses à Bayonne ou à Capbreton à vélo », explique Mireille, 49 ans, habitante d’Ondres, dans les Landes, à 9 km de Bayonne. Mais cette année, « pas de coupure hivernale » pour ce couple de retraités. D’habitude, l’hiver est consacré à des marches en montagne en raquettes. Depuis un an, Henri et Mireille parcourent chaque semaine 120 km sur leur tandem. Sachant que 120 km, c’est à peu près six heures hebdomadaires à 20 km/h, leur préparation est optimale.

 

Les rois du tandem

 
0146470667f48e46afde44759b8bd978.jpg

Les deux couples de tandems : Mireille Bourel, Henri Bourel, Gérard Muller (non voyant), Michel Cabart.

Le tandem, « ça équilibre les forces », déclare Mireille. Le couple a fait « monter » son tandem spécialement pour ce voyage, il est « gris et confortable », de la marque Cannondale, « c’est américain », précise Mireille, contrairement aux autres participants dont le vélo est construit par la société française Cyfac.   

7e5827a8c9de278e78a15f1594425034.jpg

 

 

 

Le vélo de Paris-Pékin à vélo 2008 est identique pour tous les participants. Sauf pour les 2 tandems. Le cadre est adapté aux mensurations de chaque participant.  Pourquoi le tandem ? Pas pour faire pédaler son mari, « plus fort » qu’elle précise Mireille, mais « parce que c’est un objet de curiosité, dans les pays que l’on va traverser, je suis sure que certains n’en ont jamais vu ! ».

Un défi olympique?

Les Bourel ont déjà traversé en tandem les Etats-Unis en 1999, mais aussi les rocheuses canadiennes et la Thaïlande. Le défi de ces cinq mois vers Pékin : traverser des pays inconnus et vivre en groupe. Les 10 000 € viennent de leur compte épargne retraite qui arrivait à terme, juste à temps pour se lancer dans l’aventure. Mais on « relativise », c’est une « belle aventure de cinq mois, ça fait donc 2000 € par mois ». Samedi 15, les Bourel ont rendez-vous place du Trocadéro, à Paris, pour remettre leur vélo et leurs bagages avant 14 heures. Un sac chacun, mais un vélo pour deux !

Marie Naudascher

10:16 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chine, JO, Pekin, Paris, velo

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu